Introduction aux crypto-monnaies à terme

Les contrats à terme sont un outil dérivé que les traders peuvent trouver sur les bourses de crypto-monnaies. Nous expliquons ici ce qu’ils sont et comment les contrats à terme fonctionnent sur le marché des crypto-monnaies.

Jan 15, 2021
|

Defi Trading Intro To Futures Otp

Principaux enseignements :

  • Un contrat à terme sur crypto-monnaie est un accord d’achat ou de vente d’un actif à un moment précis dans le futur.
  • Les opérations à terme servent principalement trois objectifs : la couverture, la spéculation et l’arbitrage.
  • Les contrats à terme sont disponibles sur les principales bourses pour différentes classes d’actifs, notamment les actions, les indices, les taux d’intérêt, les matières premières et les crypto-monnaies.
  • Chaque contrat à terme sur crypto-monnaies comporte une fluctuation minimale du prix, communément appelée “tick”.
  • Le profit et la perte d’un contrat sont obtenus en multipliant la valeur monétaire d’un mouvement d’un tick par le nombre de ticks du contrat à terme depuis l’achat du contrat.
  • L’effet multiplicateur de la taille du contrat et du mouvement du tick peut avoir un impact important sur le profit et la perte d’un contrat à terme.
  • Chaque contrat à terme expire à une certaine date, et un négociateur de contrats à terme doit gérer l’expiration du contrat.

Qu’est-ce qu’un contrat à terme sur les crypto-monnaies ?

Un contrat à terme sur crypto-monnaie est un accord d’achat ou de vente d’un actif à un moment précis dans le futur. Il est principalement conçu pour permettre aux acteurs du marché d’atténuer le risque de variations futures du prix d’un actif.

Les contrats à terme ont d’abord été utilisés dans les transactions entre agriculteurs et commerçants. Supposons qu’un agriculteur sache en juin qu’il récoltera une quantité connue de maïs en septembre prochain. L’agriculteur et le marchand se mettent d’accord sur un contrat futur : le marchand paie à l’agriculteur un prix convenu, et l’agriculteur doit lui livrer une quantité prédéterminée de maïs en septembre. L’agriculteur et le commerçant peuvent ainsi réduire leur risque de prix en mettant en œuvre le contrat à terme.

Outre la couverture du risque de prix, les contrats à terme permettent également aux acteurs du marché et aux négociants de tirer profit de la spéculation et de l’arbitrage. Toutefois, avant de nous plonger dans les fonctions et les stratégies de négociation des contrats à terme, nous allons d’abord passer en revue les éléments essentiels d’un contrat à terme.

Spécifications d’un contrat à terme sur crypto-monnaie

Un contrat à terme doit clairement spécifier la nature exacte de l’accord et couvre généralement les termes clés suivants :

Actif sous-jacent et taille du contrat

Les contrats à terme sont disponibles sur les principales bourses pour différentes classes d’actifs, notamment les actions, les indices, les taux d’intérêt, les matières premières et les crypto-monnaies. La taille du contrat spécifie le montant de l’actif à livrer. Par exemple, dans un contrat à terme sur le pétrole brut, la taille du contrat peut être le baril de pétrole brut.

Procédure de règlement

Un contrat à terme peut être réglé par livraison physique ou par transfert de positions en espèces. La livraison physique exige que l’actif sous-jacent réel soit livré à la date de livraison spécifiée, tandis que le règlement en espèces implique le transfert de la position en espèces associée. Un contrat précise également où et quand l’acheteur et le vendeur doivent régler le contrat.

Limites de prix et de position

Les bourses imposent généralement des limites aux mouvements quotidiens des prix des contrats à terme : La limite à la hausse et la limite à la baisse sont les montants maximums qu’un contrat peut augmenter ou diminuer au cours d’une même journée de négociation. Lorsque les marchés atteignent les limites de prix, certains d’entre eux peuvent interrompre temporairement les transactions pendant un certain temps ou les arrêter complètement pour la journée. Les limites de position sont le nombre maximum de contrats qu’un participant au marché peut détenir.

Valeur nominale

La valeur notionnelle d’un contrat correspond au produit de l’unité du contrat et du prix du contrat à terme.

Valeur notionnelle du contrat = Unité du contrat × Prix du contrat

Prenons l’exemple d’un contrat à terme sur le S&P 500 qui se négocie à 3 000 dollars. L’unité de ce contrat est 50 $ multiplié par 1 point d’indice, 50 $ étant également appelé multiplicateur. La valeur notionnelle du contrat est donc de 3 000 $ × 50 $ = 150 000 $. La valeur notionnelle permet d’évaluer les ratios de couverture par rapport à d’autres contrats à terme ou à une autre position de risque sur un marché sous-jacent connexe. Nous illustrons également l’utilisation des ratios de couverture dans les stratégies commerciales :

Ratio de couverture = valeur en risque/valeur notionnelle du contrat

Le ratio de couverture est un outil de gestion des risques utilisé pour calculer le montant de l’exposition à couvrir dans un portefeuille. Il est calculé comme la valeur à risque (VaR) divisée par la valeur notionnelle du contrat.

La valeur à risque (VaR) est, avec un certain niveau de confiance, une mesure statistique de la perte potentielle maximale des fonds ou du portefeuille sur une période donnée. Par exemple, une VaR de 100 000 dollars avec un niveau de confiance de 95 % signifie qu’il existe une probabilité de 95 % que la perte potentielle maximale sur les actifs ou le portefeuille ne dépasse pas 100 000 dollars au cours de la période donnée.

La valeur notionnelle du contrat représente la valeur totale du contrat financier utilisé pour couvrir l’exposition.

En divisant la VaR par la valeur notionnelle du contrat, le ratio de couverture calcule le montant de l’exposition à couvrir afin de limiter la perte potentielle au niveau de la VaR. Par exemple, si la VaR est de 100 000 dollars et que la valeur notionnelle du contrat est de 1 million de dollars, le ratio de couverture sera de 0,1, ce qui signifie que 10 % de l’exposition doit être couverte.

Le ratio de couverture peut être un outil utile pour gérer le risque dans un portefeuille, car il peut aider à identifier le niveau approprié de couverture nécessaire pour limiter les pertes potentielles.

Fluctuation minimale des prix

Chaque contrat à terme sur crypto-monnaies comporte une fluctuation minimale du prix, communément appelée “tick”. Il s’agit de l’incrément minimum de mouvement de prix possible dans la négociation d’un contrat à terme.

Prenons l’exemple d’un contrat à terme sur le bitcoin, dont la taille minimale est de 5 dollars. La valeur monétaire d’un mouvement d’un tick est calculée en multipliant la taille du tick par la taille du contrat. Ainsi, la valeur en dollars d’une variation d’un écart dans les contrats à terme sur le bitcoin est égale à 5 $ x 5 = 25 $.

Un trader doit être conscient de la valeur du tick du contrat à terme qu’il négocie, ainsi que des mouvements habituels du tick du contrat : ils peuvent avoir un impact significatif sur le profit et la perte – et la volatilité correspondante de la position du trader sur le contrat à terme.

Profits et pertes (P&L)

Le tableau suivant illustre comment calculer le profit ou la perte d’un contrat à terme sur crypto-monnaie à l’aide d’un contrat à terme sur bitcoin typique. Nous devons tenir compte de la taille du contrat, de la taille du tick et du cours actuel. Un contrat à terme type sur le bitcoin représente la valeur attendue de 5 bitcoins. Son prix est indiqué en dollars américains par bitcoin. La taille minimale d’un tick est de 5 dollars, et la valeur en dollars d’un mouvement d’un tick sur les contrats à terme sur le bitcoin est égale à 5 x 5 = 25 dollars.

Le profit et la perte d’un contrat sont obtenus en multipliant la valeur en dollars d’un mouvement d’un tick par le nombre de ticks du contrat à terme depuis l’achat du contrat.

Profit ou perte par contrat = nombre de ticks déplacés × valeur d’un tick

Supposons qu’un négociant achète un contrat à terme sur le bitcoin à 26 000 dollars, et que le prix actuel du contrat à terme sur le bitcoin soit passé à 30 000 dollars. Le contrat a évolué de (30 000 $ – 26 000 $) / 5 $ = 800 ticks. Le bénéfice par contrat est donc de 800 ticks x 25 $ par tick = 20 000 $.

Fourchette des pertes et profits

L’effet multiplicateur de la taille du contrat et du mouvement du tick peut avoir un impact important sur le profit et la perte d’un contrat à terme. Avant de prendre une position sur un contrat à terme, il faut bien comprendre la volatilité du prix de l’actif.

Comprendre la volatilité des prix et les contrats à termeapr 13

Par exemple, comme indiqué ci-dessus, supposons que le contrat à terme sur le bitcoin évolue de 800 $ au cours d’une journée type. La valeur d’un mouvement quotidien typique en dollars est égale à (800 $/5) ticks x 25 $ par tick = 4 000 $. Il existe également un autre contrat pour l’altcoin X, dont la taille est beaucoup plus importante que celle des contrats à terme sur le bitcoin. Bien que la taille de son tick et le mouvement quotidien moyen soient beaucoup plus faibles, la valeur en dollars d’un mouvement d’un tick de l’altcoin X double celle des contrats à terme sur le bitcoin, grâce à la taille importante de son contrat. Par conséquent, la valeur monétaire des Le contrat à terme sur l’altcoin X évolue avec une amplitude plus de 10 fois supérieure à celle du bitcoin ; son résultat journalier est donc beaucoup plus volatil que celui du contrat à terme sur le bitcoin.

La principale leçon à retenir est qu’il faut planifier le risque et la récompense avec prudence avant d’entrer dans une position sur les marchés à terme.

La durée de vie d’un contrat à terme sur les crypto-monnaies

Chaque contrat à terme expire à une certaine date, et un négociateur de contrats à terme doit gérer l’expiration du contrat. Trois possibilités s’offrent à vous en ce qui concerne l’expiration des contrats à terme :

Compensation de la position ou liquidation

La façon la plus courante de sortir d’une transaction est de compenser ou de liquider une position avant l’expiration. Pour compenser une position, un trader doit mettre en œuvre une transaction opposée et égale afin de neutraliser l’opération.

Par exemple, si un trader vend deux contrats à terme sur le bitcoin expirant en juin, il devra acheter deux contrats à terme sur le bitcoin expirant à la même date. La différence de prix entre la position initiale du trader et la position de compensation indique le profit ou la perte sur la transaction.

Les opérateurs peuvent éviter la livraison finale en mettant fin au contrat avant l’expiration. En fait, la plupart des contrats à terme n’aboutissent pas à une livraison, étant donné qu’il est généralement difficile et coûteux d’effectuer ou de prendre la livraison selon les termes d’un contrat à terme. Même s’ils ont l’intention d’acheter ou de vendre l’actif sous-jacent, les hedgers ont tendance à compenser la position à terme, puis à acheter ou à vendre l’actif de la manière habituelle.

Renouvellement d’un contrat à terme sur crypto-monnaies

Si un opérateur préfère maintenir son exposition au marché avec le contrat à terme, il peut le reconduire. Un trader compensera simultanément sa position actuelle et établira une nouvelle position dans le mois contractuel suivant.

Par exemple, si un trader est acheteur de deux contrats à terme sur le bitcoin qui expirent en mars, il peut effectuer un roulement en vendant les deux contrats de mars et en achetant deux contrats de mai (ou plus tard).

Règlement d’un contrat à terme sur crypto-monnaie

Si un opérateur ne compense pas sa position ou ne la reconduit pas, le contrat expire et il procède au règlement. La partie qui détient une position courte est tenue de livrer l’actif sous-jacent selon la méthode de règlement spécifiée dans le contrat.

Pourquoi négocier des contrats à terme sur crypto-monnaies ?

Les opérations à terme servent principalement trois objectifs : la couverture, la spéculation et l’arbitrage.

Couverture

Comme nous l’avons mentionné, les contrats à terme sont conçus à l’origine pour couvrir le risque. Le risque peut être associé aux fluctuations des prix sur différents marchés, tels que les matières premières comme le pétrole et le maïs, les taux de change ou le marché boursier dans son ensemble.

Le cas le plus idéal est celui d’une couverture parfaite, où un risque peut être complètement éliminé. En fait, l’entreprise espère que le gain ou la perte sur la position à terme pourra être entièrement compensé par le gain ou la perte sur les ventes de produits de base, par exemple. Bien entendu, il est pratiquement impossible d’y parvenir dans la pratique, mais les particuliers et les entreprises s’efforcent toujours de neutraliser le risque dans la mesure du possible.

Spéculation

Si un trader s’attend à une reprise du marché, il peut acheter un contrat à terme ; si un trader s’attend à un plongeon, il peut vendre un contrat à terme. Par rapport à l’achat direct de l’actif sous-jacent, les traders peuvent amplifier leurs gains en augmentant leur exposition grâce à l’effet de levier, mais cela signifie également qu’ils peuvent subir des pertes beaucoup plus importantes.

Par exemple, supposons qu’un opérateur achète un contrat à terme sur une action avec un multiplicateur de contrat de 1 000 qui nécessite une marge initiale de 4 000 dollars. Si le prix du contrat est de 70 $, l’effet de levier de ce contrat à terme est de (70 $ x 1 000/ 4 000 $) = 17,5 fois. Si le prix augmente de 10 %, le gain du trader est multiplié par 17,5 pour atteindre 175 %. De même, si le prix chute de 10 %, leur perte sera également amplifiée par le même multiple.

Arbitrage

Si un trader identifie un écart de prix significatif entre le marché à terme et le marché de l’actif sous-jacent, il peut gagner le différentiel de prix en exécutant simultanément des transactions opposées sur les deux marchés. C’est ce que l’on appelle l’arbitrage.

Échanger des contrats à terme sur la bourse Crypto.com

Explorez les marchés Top Spot, Futures et Perpetual avec la bourse Crypto.com et choisissez des dates d’expiration mensuelles ou trimestrielles pour les contrats à terme. Ouvrez un compte gratuit ici.

Diligence raisonnable et recherches personnelles

Tous les exemples cités dans cet article sont donnés à titre d’information uniquement. Vous ne devez pas considérer ces informations ou autres documents comme des conseils juridiques, fiscaux, d’investissement, financiers ou autres. Rien de ce qui est contenu dans le présent document ne constitue une sollicitation, une recommandation, une approbation ou une offre par Crypto.com d’investir, d’acheter ou de vendre des actifs numériques. Les revenus provenant de l’achat et de la vente d’actifs numériques peuvent être soumis à l’impôt, y compris l’impôt sur les plus-values et/ou l’impôt sur le revenu, dans votre juridiction ou dans les juridictions dans lesquelles vous êtes résident à des fins fiscales.

Les performances passées ne constituent pas une garantie ou un prédicteur des performances futures. La valeur des actifs numériques peut augmenter ou diminuer, et vous pourriez perdre la totalité ou une partie importante de votre prix d’achat. Lorsque vous évaluez un bien numérique, il est essentiel que vous fassiez vos propres recherches et que vous exerciez une diligence raisonnable afin de prendre la meilleure décision possible, car tout achat relève de votre seule responsabilité.

Tags

futures

trading

Partager avec des amis

Prêt à commencer votre aventure crypto ?

Obtenez votre guide étape par étape pour ouvrir un compte sur Crypto.com

En cliquant sur le bouton "Commencer", vous reconnaissez avoir lu l'Avis de confidentialité de Crypto.com dans lequel nous expliquons comment nous utilisons et protégeons vos données personnelles.
Mobile phone screen displaying total balance with Crypto.com App

Common Keywords: 

Ethereum / Dogecoin / Dapp / Tokens